Alléluia !

Quelle joie, lorsque dans la nuit de Pâques, la lumière est venue fendre les ténèbres et la clameur du monde monte vers Dieu dans un beau et exaltant : Alléluia !
Ce chant de victoire et de louange prend la place des cris de douleurs du vendredi saint, des larmes du calvaire.
Le Christ est ressuscité, Il a terrassé le mal et vaincu la mort. Les portes du Ciel s’ouvrent à nouveau, le pardon est offert pour nos péchés, nous voilà tous appelés à la Vie. La rédemption de l’homme est réalisée : en offrant sa vie, Jésus nous a sauvé. Sa résurrection proclame et rend visible ce salut et sa victoire.
Le mal n’a pas disparu pour autant, mais il se sait désormais vaincu, et sa rage est immense. Alors il ne peut qu’essayer de nous faire douter de cette victoire de Pâques. Il ne peut que tenter de nous en écarter. Mais il ne pourra rien y changer : il y a eu un matin de Pâques ! Cela transforme profondément notre vie.
Le mal n’y aura jamais le dernier mot, si nous suivons Jésus pour qu’Il soit victorieux en nous, si nous nous laissons associer à sa victoire, par les sacrements et la prière.
Ce chant de victoire, il nous faut l’entonner sans cesse, nous le rappeler, mais aussi le transmettre à nos voisins, nos amis, nos proches. Cette joie doit se diffuser, et c’est désormais le sens de notre vie sur terre : faire connaître la joie de la résurrection, au cœur même des souffrances et des drames de ce monde.
Annoncer le matin de Pâques, quand bien même le vendredi saint semble durer…

Par ailleurs, merci à tous ceux et celles qui ont permis ces belles célébrations de la semaine Sainte sur nos paroisses. Chantres, musiciens, lecteurs, artistes floraux, petites mains… tout ce que vous avez pu faire et être durant cette semaine Sainte contribue à la beauté et à la joie d’être chrétiens, soyez en infiniment remerciés.
Lors de la messe Chrismale, vous l’avez désormais appris, notre archevêque nous a fait part des
nominations pour septembre. Notre bon père Bernard Taudière ira au presbytère de Saint Etienne au service de Tours-Centre, et le père Pierre Fouquier deviendra curé « in solidum » de la paroisse Notre Dame du Cher et habitera au prieuré. Nous aurons l’occasion dans les mois à venir de les remercier du fond du cœur !

Que le Seigneur Ressuscité rayonne en vous et autour de vous,

abbé Rémy SOUBRIER+

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s